Une séance de sophrologie...

La sophrologie se pratique

  • en salle ou dans la nature
  • debout ou assis selon les séances
  • voire couché pour les personnes souffrantes ou alitées.

Il n’y a pas de tenue spécifique (nous apprendrons à nous relaxer n’importe où, au travail, à la maison, dans une salle d’attente…) ; nos vêtements habituels font l’affaire s’ils sont suffisamment confortables.

 

gon0142.jpg

préparation

Nous commencons chaque séance par une activation de notre respiration et des exercices de rencontre du corps, des exercices très doux, très lents, pour nous reconnecter à nos sensations et perceptions.

Cette séquence, préparation à la séance proprement dite de sophrologie, est déjà, en elle-même, un outil de gestion du stress, utilisable par chacun, à tout moment et en tous lieux.

sophrologie

Puis la séance de sophrologie commenceavec ses 5 temps …

1.D'abord, Une profonde relaxation la sophronisation

est vécue par le groupe, avec la voix de la sophrologue qui guide...L’alliance sophronique s’installe…

L’alliance sophronique désigne cette forme de connivence particulière partagée par chacun dans le groupe, une complicité unique, ici et maintenant, une qualité d’écoute, de silence…

 

 

2. Dans cet état sophronique, nous découvrons ensemble différentes activations

  • le déplacement du négatif,
  • la stimulation, activation ou harmonisation de nos capacités vitales,
  • la projection dans des situations futures et la préparation de nos projets de vie.
  • la mobilisation d'une capacité qui nous manque dans notre quotidien (estime de soi, confiance, motivation, persévérance…une capacité propre à chacun)
  • la mobilisation du positif à travers nos êtres chers, nos objets aimés et les projets qui nous tiennent à cœur
  • l'interrogation existentielle « qu’est-ce qui est important pour moi en ce moment », « quel projet me porte ? », « quels moyens je me donne pour accomplir ce que je veux vraiment ? » et accueil des réponses…
  • la revivance de certains souvenirs : nous pouvons retrouver notre mémoire positive, apprendre à vivre en paix avec son passé.
  • aller à la rencontre de nos sens, de notre corporalité.
  • etc., la liste est infinie
 
changer ce qui peut l’être,
accepter ce qui ne peut pas changer
 

3désophronisation

 retour à une conscience naturelle, sans perdre le bénéfice de la séance, retrouver son niveau de veille habituel.

4- phéno description 

 il s’agit de transcrire sur un carnet ses impressions, sensations, perceptions, sentiments, idées, tout ce qui est venu à notre conscience pendant la séance. Ce cahier devient en quelque sorte un journal intime de notre entraînement, strictement personnel et confidentiel.

5- dialogue post sophronique

où chacun peut, s’il le souhaite parler au groupe de sa « vivance » . Le sophrologue donne ensuite des conseils pour la poursuite de son entraînement.  

 

Matériel à prévoir

  • tenue confortable
  • chaussettes épaisses si l'on pratique en hiver ou demi-saison et un vêtement chaud
  • un carnet ou cahier
  • du petit matériel d'enregistrement ou une clé USB pour emporter les enregistrements des séances en vue d'un entraînement ultérieur

Rythme de l’entraînement

Chacun est juge de ses besoins, mais il est recommandé de pratiquer au moins une séance par semaine. Ce n'est que par la répétition des séances que l'on peut prétendre à un changement.

En cas de demande particulière, la sophrologue pourra, au cours d’un entretien individuel, proposer un entraînement personnalisé selon la demande, les attentes de chaque personne.

Les séances de sophrologie sont parfois couplées avec un travail psychothérapique en séances individuelles. Pour plus dínformations, n'hésitez pas à m'appeler ou reportez-vous à la page Psychologie de ce site